2._tripode_jiao_en_bronzeCe tripode1 jiao à couvercle en bronze, à panse lenticulaire, ceinturée en son centre d'un anneau plat et flanquée d'une prise plate et horizontale, alors qu'en Chine, cette dernière est posées à 45°. Le goulot en forme de tête de coq est modelée vigoureusement avec des yeux proéminents, des barbillons appliqués en relief et un bec proéminent. Les pieds obliques sont taillés en facette.

De nombreux tripodes à goulot en tête de coq, en céramique, ont été retrouvés au Vietnam et en particulier dans la région du Thanh Hoa. Olov Janse a exhumé plusieurs exemplaires dans la nécropole de Lach Truong (province de Thanh Hoa), comme celui dans la tombe n° 6 (H. 14 cm, D. 20 cm, Musée Cernuschi, MC 8241) ou celui dans la tombe n° 22 (H. 15,80 cm, Musée Guimet, MG 19494, reprod. Desroche Jean Paul, Le jardin des Porcelaines, 1987, p. 38), un à Bim Son et Parmentier un autre dans le tombeau de de Quang Yên (1916).

Les prototypes en bronze sont beaucoup plus rares. Olov Janse a découvert une pièce à panse plus sphérique (H. 27 cm, Musée Cernuschi, MC 8930, reprod. Crick Monique (dir.), Viêt Nam, collection vietnamienne du musée Cernuschi, 2006, n° 20 p. 57) dans la sépulture n° 3 de Lach Truong. Un autre exemplaire figurait dans la collection Pouyanne (Goloubew Victor, "La province du Thanh Hoa", Revue des Arts Asiatiques, 1931, vol. 7, pl.XXXIII-5) assez abîmé, à goulot simple.

Cette vaisselle, destinée aux cérémonies rituelles, avait un caractère religieux ou sacré en raison de sa forme. Il représentait probablement l'oiseau mythique à trois pattes qui symbolise le soleil et le principe Yang.

1 Tripode à goulot en tête de coq, période Han-Viet, Ier-IIIe siècle, bronze à patine verte, H. 22 cm, D. 25 cm (sans anse), collection Duong-Hà, Hô Chi Minh Ville, Vietnam.