5._lianEn terre cuite chamois, ce tripode lian1 est revêtu d'une glaçure blanc crème, à coulées vitreuses légèrement vert pâle, posée sur un engobe blanc.

La paroi incurvée est décorée de bandes circulaires en surépaisseur que renforce une bague médiane en plus fort relief. Deux masques taotie, saillant à cheval sur la bande. Les bandes décoratives ainsi que la forme de la pièce suggèrent à Olaf Janse qu'à l'origine, les lian étaient en bambou : "avec sa paroi légèrement incurvée, cette forme ressemble à une section de bambou prise entre deux noeuds. Comme le bambou est légèrement bombé, la base rend l'objet instable d'où la présence de trois petits pieds. Pour prévenir les craquelures du bois, la pièce a été consolidée par quelques jointes, bandes en bambou, lanières, ou plus tard en bronze. Ces bandes en terre cuite, en relief, visible sur les tripodes Han, peuvent être considérées comme une allusion à ces lanières" (Janse Olov, Archeological Research in Indochina, 1958, vol. 3). Il est monté sur trois petits pieds, en forme de sabot stylisé. La pointe visible est une stylisation des supports en forme d'ours accroupi des productions Han. La base laisse apparaître un espace rond sans glaçure. A l'origine, ce lian possédait une couvercle bombée.

lian_en_bronzeDes prototypes chinois en bronze furent découverts au Vietnam comme à Dông Son (Musée Cernuschi, MC 8011, reprod. Crick Monique (dir.), Viêt Nam, collection vietnamienne du musée Cernuschi, 2006, fig. 1, p. 62). Cependant, en Chine, la paroi est toujours verticale ; la paroi légèrement incurvée est caractéristique des productions Han-Viet.

De même que leur fonction semble être différente. En Chine, ces tripodes servait à recevoir des aliments ou des boissons tandis qu'au Vietnam il semblerait qu'ils furent utilisés, dans les tombes, tantôt comme récipients tantôt comme des encensoirs. Olov Janse a découvert à Lach Truong, tombe n°4, dans la chapelle, deux pièces similaires (Archeological Resarch in Indochina, 1951, vol. 2, pl.I9-3) qui, en l'absence de couvercle, servaient à contenir les baguettes d'encens.

1 Tripode lian, période Han-Viet, Ier-IIIe siècle, en grès blanchâtre à couverte transparente, H. 13,70 cm, D. 17,40 cm, colletion Duong-Hà, Hô Chi Minh Ville, Vietnam, reprod. Stevenson John & Guy John, Vietnamese Ceramics, 1997, fig. 17.