Le Service de la culture et de l'information de Hanoi et l'Institut d'archéologie du Vietnam protègent avec du sable, depuis fin mars jusqu'à fin avril, les fouilles des vestiges de Dàn Xa Tac, dans l'arrondissement de Dông Da, Hanoi. Cette méthode présente beaucoup d'avantages, notamment de protéger les vestiges contre l'influence négative de la météo et de l'homme. De plus, elle permet d'économiser les dépenses de conservation. Cette solution a déjà été appliquée dans plusieurs sites archéologiques internationaux et nationaux. (CVN)