En dehors du service de table Spode à décor rajouté, sont considérés comme les premières commandes européennes des empereurs d'Annam, les pots à chaux Copeland & Garrett.

D'après madame Pam Woolliscroft, conservateur du musée Spode, la forme du pot à chaux est inconnue à Copeland & Garrett et que les pièces portant cette marque ne pouvaient être qu'une commande spéciale. De plus, leur forme est caractéristique des productions datant de la dynastie des Nguyên et, en particulier, sur les « Bleu de Huê » (porcelaine commandée en Chine par la Cour d'Annam).

Seuls cinq pots à chaux ont actuellement répertorié, malheureusement deux ont disparus.

45

Le pot à chaux qui figurait auparavant dans la collection du Musée Khai Dinh2, Huê, porte la marque Copeland & Garrett avec la mention New Blanche inscrite au centre et coiffée d'une couronne. Cette marque fut utilisée entre 1838 et 1947. New Blanche est une pâte décrite pour la première fois en septembre 1839 comme constituée d'un tiers d'argile, un tiers de pâte de porcelaine et un tiers de silex. Le décor en polychrome imprimé montre un phénix se tenant sur une étagère chinoise, non loin d'un vase et des objets symboliques. Il est inscrit dans le registre des décors de la firme Spode en 1839 sous le nom de Macao ou sous la référence B.612 (la lettre B signifie que ce décor est imprimé sous couverte). Le choix d'un tel décor pour orner un pot à chaux réservé à l'empereur Minh Mang est facilement explicable. En effet, il est dans le même esprit des décors que le souverain fit rajouter sur les assiettes Spode.

67

Le pot à chaux du Musée des Antiquités Impériales3, Huê, porte deux décors polychromes imprimés différents : sur une face un faisan se posant sur une branche fleurie et sur l'autre un paon. Ces deux motifs apparaissent en 1839 sur les registres Spode sous les référence B.587 et B.588. La marque Late Spode / Copeland & Garrett et l'inscription New Fayence dans un listel sont imprimés en vert sur la base. Ils sont usité entre 1833 et 1847.

89

La même marque en vert figure à la base du pot à chaux de la collection Trân Dinh Son4, Ho Chi Minh-ville. Il est orné du décor B.466 constitué de guirlandes de feuillages en méandres, agrémentées de bouquets de fleurs polychrome et d'une bordure de zigzag vert. Ce motif a été créé en 1838.

1011

Le Musée d'Histoire du Vietnam5, Ho Chi Minh-ville, conserve une autre pièce à décor B.593, constitué de fleurs sur un fond grillagé. Ce décor, répertorié pour la première fois en 1839, rappelle celui de la collection Tran Dinh Son. Sa marque, avec l'inscription New Fayence au centre, entouré du nom de la firme, succède à celle qui figure sur les pots à chaux du Musée de Huê ou de la collection Trân Dinh Son. Elle date des années 1838 - 1847.

12

Le dernier pot à chaux répertorié appartenait à la collection de Clément Huet6, Bruxelles. Il a été étudié par Huet dans « Les pots à chaux, les pipes à eaux », Bulletin des Musées Royaux d'Art et d'Histoire, 1941. Contrairement aux autres pièces, il est décoré en bleu imprimé d'un bouquet de fleurs. Sa marque avec la mention Saxon blue inscrit dans un listel est assez rare. Elle est utilisée pour désigner les bleu profond surnommé flow blue.

Basant sur les décors et les marques qui figurent sur les cinq pots à chaux Copeland & Garrett, nous pouvons temporairement conclure qu'ils furent fabriqués entre 1839 et 1947.

Or, durant cette période, une seule et unique ambassade vietnamienne s'est rendue en Angleterre et pouvait commander au bureau Copeland & Garrett de Londres. Il s'agit de l'ambassade dirigée par Tôn Thât Thuyên et Trân Viêt Xuong.

A la fin de l'année 1839, devant les menaces anglaises de coloniser la Chine et les risques découlant d'un tel évènement, l'empereur Minh Mang fit partir une mission en Europe, sous prétexte d'achat des marchandises. En réalité, elle devait chercher à comprendre la situation politique et à négocier officieusement avec le gouvernement français et anglais. Le Vatican, averti par la Mission étrangère, protesta farouchement contre la venue de cette mission. Le roi Louis-Philippe refusa d'accorder audience à l'ambassade.

Après l'échec en France, elle se rendit à Londres en février 1940. Malgré la réception accordée par le premier ministre Melbourne, elle ne parvint pas à obtenir le moindre résultat.

Durant ce séjour, la mission de Tôn Thât Thuyên commanda au bureau londonien de la manufacture Copeland & Garrett un certain nombre de pot à chaux. Leur séjour étant trop court, ces pièces ne purent être livrées à temps. Elles furent envoyées au Gouverneur Général des Indes pour être transmises à la Cour d'Annam. En 1845, le Gouverneur Général des Indes fit parvenir une mission à Huê pour remercier l'empereur Thiêu Tri (1841-1847) d'avoir aider l'équipage anglaise échoué en 1842 à regagner l'Inde. Pour le première et unique fois, les documents officiels notent que le souverain accepta de recevoir les cadeaux des étrangers. L'une des raisons de ce changement d'attitude est la présence des pots à chaux Copeland & Garrett commandés par Tôn Thât Thuyên en 1940. En 1847, les Anglais revinrent à Huê et l'empereur refusa de les recevoir en audience.

Ainsi, les pots à chaux Copeland & Garrett furent les premières commandes vietnamiennes passées à une manufacture européenne. Ils datent de 1840-1845, soit la fin du règne de l'empereur Minh Mang et au début de Thiêu Tri.

Notes :

1. Je tiens à remercier madame Pam Woolliscroft, conservatrice du Spode Museum Trust pour la reproduction des décors (copyright Spode).

2. Pot à chaux, Angleterre, Copeland & Garrett (Stroke-on-Trent, Staffordshire), vers 1840, faïence fine à décor polychrome imprimé, D. 11 cm, H. 18 cm, localisation inconnue, anc. coll. du musée Khai Dinh, Huê, Vietnam, MKD 653, reprod. in Jabouille P. & Peysonnaux J.H., « Sélection d’objets d’art et meubles conservés au Musée Khai Dinh », B.A.V.H 1929, April-June, pl XXX- 4. 

3. Pot à chaux, Angleterre, Copeland & Garrett (Stroke-on-Trent, Staffordshire), vers 1840, faïence fine à décor polychrome imprimé, D. 11 cm, H. 16,50 cm, Musée des Antiquités Impériales, Huê, Vietnam, BTH.1679.S-1.GM.4639.

4. Pot à chaux, Angleterre, Copeland & Garrett (Stroke-on-Trent, Staffordshire), vers 1840, faïence fine à décor polychrome imprimé, coll. Trân Dinh Son, Ho Chi Minh-ville, Vietnam.

5. Pot à chaux, Angleterre, Copeland & Garrett (Stroke-on-Trent, Staffordshire), vers 1840, faïence fine à décor polychrome imprimé, Musée d'Histoire du Vietnam, Ho Chi Minh-ville, BTLS 15182.

6. Pot à chaux, Angleterre, Copeland & Garrett (Stroke-on-Trent, Staffordshire), vers 1840, faïence fine à décor imprimé en bleu profond "coulant", H. 18,50 cm, localisation inconnue, ancienne collection Clément Huet, Bruxelles, Belgique, reprod. HUET Clément, « Les pots à chaux, les pipes à eaux », Bulletin des Musées Royaux d’Art et d’Histoire, Bruxelles, 1941, 4, fig. 11.