Trois kim khanh ont été vendus lors de la vente Chassaing datée du 01 avril 2008.

14

15

1. n° 222 - ANNAM. Ordre du Kim-Khanh, de première classe (décerné à un mandarin vietnamien),

Thanh Thai (1889-1907)
Insigne en or pâle bas-titre, avec passementerie,
Vendu : 500 €

Il s'agit d'un « kim khanh de première classe » (et non de « 2eme classe » comme indiqué sur le catalogue) décerné à un mandarin vietnamien et datant du règne de l'empereur Thành Thai (1889-1907) comme en témoigne la mention Thành Thai sắc tứ (« décerné par l'empereur Thanh Thai »).

Il porte au revers les caractères báo nghĩa thù huân 報義酬勳 ("Témoigner de la reconnaissance et rendre les bienfaits").

17

2. n° 217 - ANNAM. Ordre du Kim-Khanh, troisième classe (décerné à un mandarin vietnamien),

Thanh Thai (1889-1907)
Insigne en métal doré avec passementerie.
Vendu : 820 €

Il s'agit d'un « kim khanh de troisième classe » décerné à un mandarin vietnamien et datant du règne de l'empereur Thành Thai (1889-1907) comme en témoigne la mention Thành Thai sắc tứ (« décerné par l'empereur Thanh Thai »).

Il porte au revers les quatre caractères Lao năng khả tưởng 勞能可槳 ("Son travail et son talent méritent des louanges").

18

19

3. n° 221 - ANNAM. Ordre du Kim-Khanh, second classe (décerné à un étranger),

Khai Dinh (1916-1925)
Insigne en métal doré avec Tien, perles et passementerie.
Vendu : 460 €

Il s'agit d'un « kim khanh de seconde classe » décerné aux étrangers. A l'inverse des kim khanh réservés aux Vietnamiens, le nom du souverain n'apparaît jamais sur l'avers et fut remplacé par Đại Nam Hoàng đế sắc tử ("décerné par l'empereur d'Annam"). Le revers porte l'inscrition Nhị hạng Kim Khánh ("Kim khanh seconde classe").

Une pièce, tiên, est suspendu en dessous du kim khanh. Sur son revers, figure l'inscription Khai Dinh Thông buu.