1

Le village de Quảng Đức se trouve dans la commune de An Thach, district de Tuy An, province de Phú Yên.

Ce village hébergeait à la fin du XVIIIe siècle et durant le XIXe siècle plusieurs familles de potiers chinois qui fabriquaient essentiellement des céramiques usuelles, réservées au marché local. La pâte est lourd et grossièrement épuré. De couleur gris, il devient rouge au contact du feu.

Les pièces présentées ci-dessous appartiennent au Musée de Phú Yên, à l'exception du vase à décor moulé et revêtu d'un émail blanc, rehaussé de bleu et brun.

On distingue deux différentes fabrications. La première concerne les céramiques cuites à haute température et revêtues d'une couverte verte ou blanche ; la seconde renferme de simples terre-cuites à décor moulé.

3

Les céramiques « de luxe », cuites à haute température, sont revêtues d'une couverte épaisse, généralement de couleur vert olive. Cette technique est employée pour les objets usuels comme les pots à chaux, les vases en forme de cocon, les double-gourdes, etc. Ces potiers ne maîtrisaient pas parfaitement leur cuisson comme en témoigne le nombre des objets retrouvés abandonnés sur place.

6

Bien que de facture encore brute, ce vase pourrait être considéré comme l'une des plus belles réalisation des potiers de Quảng Đức durant le XIXe siècle. On y retrouve une influence certaine des productions de Bát Tràng tant dans sa forme que dans ses décors traités en réserves, traitant des animaux, des légendes ou des poèmes. Une épaisse couverte blanche recouvre entièrement la pièce à l'exception de la base. Seuls les décors des trois faces visibles sont rehaussées d'émaux de couleur (oxyde de cobalt et oxyde de fer).

8

La seconde production des potiers de Quảng Đức concerne les objets domestiques comme des pots à fleurs, des jarres, des vases, etc. Cuits à basse température (900° C), ils sont en terre-cuite, de couleur rouge ou gris.

13

Les pièces en terre cuite rouges sont de facture plus élaborée que les grises, tant par leur formes que leur décors. Les décors ont été réalisés à partir d'impression de moule. Le Musée de Phú Yên possède une belle collection de moules de toutes les formes (rectangulaire, rond, ovale, en forme de feuille de bodhi) destinés soit à des décors figurant sur le corps de la pièce, soit sur les pieds (le plus souvent en forme de taotie). Ils reproduisent pour la plupart des scènes d'animaux (lion), d'oiseaux (grues, coq) ou d'animaux mythiques (phénix, qilin, dragon).

22

Les terre-cuite gris regroupent des récipients usuels comme les jarres et les pots. Ils sont ornés d'une simple frise en dent de loup en relief.

Pour plus de détail, voir album de photo : CERAMIQUE DE QUANG DUC.