Lamduchien_Chine

L’exposition « Mékong, histoire d’hommes » est actuellement présentée sur les grilles du Jardin du Luxembourg, jusqu’au 06 janvier 2010.

Lamduchien_moines

Le photographe raconte :

« Ce fleuve qui m’a vu naître, je l’ai traversé une nuit de 1975 pour rejoindre les camps de réfugiés en Thaïlande, puis trouver asile en France. Les émotions dévalent sur moi comme les pluies tropicales, impérieuses, salutaires, toutes puissantes.

À travers le rideau d’eau, je distingue les silhouettes familières de mon enfance, ma grand-mère Bà, les flamboyants penchés sur le fleuve, les vendeurs de rue… Je suis assailli d’odeurs, de sons, de sensations qui résonnent en moi comme l’appel incessant de la terre natale : le martèlement cadencé de la pluie sur la tôle des toits, son souffle salvateur, l’odeur enivrante des fruits murs, le carillon mélodieux et nonchalant de la langue laotienne. Rien n’a changé, mais les années écoulées dans l’isolement ont comme pétrifié cet écrin de l’enfance. Dans cette confusion des sens et des émotions, se mêlent le bonheur de retrouver les miens et la tristesse insondable de l’exilé. Cette douleur fantôme du membre amputé ne me quittera plus.

Est-ce ce jour-là que le désir de ce projet a germé en moi ? C’est en tout cas dans cet éternel aller-retour qu’il a pris forme, dans ce balancier entre l’ici et l’ailleurs. Remonter le Mékong, fouler le limon rouge pour panser l’âme meurtrie, donner un visage à des émotions souterraines. Puis, au fil de l’eau, rencontrer le destin des hommes du fleuve, être leur porte-voix. Au-delà du témoignage intime, je souhaite aujourd’hui que ce projet vous parle de nos fleuves autant qu’il parle du mien. »

Lamduchien_arbres

Les photographies de Lam Duc Hiên sont visibles sur : http://www.lamduchien.com/