Réalisées dans les fours impériaux de Jingdezhen (Jianxi), les « porcelaines Trnh » sont d'une exécution exceptionnellement soignée, d'une blancheur immaculée, au dessin méticuleusement peint sous une couverte brillante, utilisant un cobalt musulman d'un bleu intense, parfaitement épuré.

La datation des porcelaines Trịnh suscite encore des interrogations. Phạm Hy Tùng (2006) date les premières porcelaines Trịnh de Trịnh Tùng (g. 1548-1623). Trần Đức Anh Sơn propose de les dater de la fin du XVIIe siècle, sous le gouvernement Trịnh Căn (g. 1682-1709), tandis que Vương Hồng Sển (1993) ou Trần Đình Sơn (1996) du second moitié XVIIIe siècle, sous le gouvernement de Trịnh Sâm (g. 1767-1782).

En me basant sur les rares documents historiques, je pense que la première commande ne pouvait qu’être de Trịnh Căn (g. 1682-1709) à la fin de son gouvernement.

Il existe sept variétés, classées selon leur marque :

a.  Les nội phủ thị trung 內府侍中 (« Résidence intérieure, enceinte du Centre ») qui sont, comme l’indique leur marque, des porcelaines réservées aux seigneurs Trinh lui-même. A ce titre, leur décor, jusqu’à Trinh Sâm (1767-1782), se limite au dragon. A partir de Trinh Sâm, dernier seigneur a passé des commandes en Chine, on trouve des décors classiques (dragon et qilin, dragon et phénix), des scènes dans le jardin ou une poule au pied d’un magnolia.

PL1___Anh_3_NPTT

b.  Les nội phủ thị hữu 內府侍右 (« Résidence intérieure, enceinte de Droite »), destinées à l’épouse des seigneurs avec un décor de dragon (symbolisant le seigneur Trinh) et de phénix (son épouse).

PL2___anh_3_Hinh_18PL2___anh_4_To_NPTHuu_thoi_Trinh_Doanh

Il faut différencier dans cette vaisselle une catégorie à part, portant la même marque et à décor de dragon et qilin ou de dragon et phénix toujours accompagnés des caractères Khánh (« félicité ») et Thọ (« Longévité »), qui est cultuelle.

PL2___anh_13__hinh_51_txt__Dia_NPTH_tho_cung__long_phung_khanh_tho_gia_mao__sau_1996PL2___anh_14_Dia_NPTH_tho_cung__long_phung_khanh_tho_gia_mao__sau_1996

c.  Les nội phủ thị đông 內府侍東 (« Résidence intérieure, enceinte de l'Est »), Réservées au Seigneur héritier et porte un décor de qilin (seigneur héritier). A partir de Trinh Sâm, apparaît un décor de faisan, cerfs sous un pin et un prunier en fleur.

PL4___anh_12__Dia_NPTD_ng_thoiPL4___anh_13__Dia_NPTD_ng_thoi_

PL4___anh_17___hinh_32_txt__Dia_NPTD_ng_thoi_Trinh_S_m

d.   Les nội phủ thị nam 內府侍南 (« Résidence intérieure, enceinte du Sud ») est un palais secondaire érigé par Trinh Sâm dans les années 1775 au sud de Thang Long. Les Annales mentionnent une fête donnée pour son inauguration en 1776. Pour cette occasion, Trinh Sâm commanda en Chine une vaisselle à décor de crabes et lotus ou de criquet et lotus.

PL5___anh_1__hinh_34A__Dia_NPTN_thoi_Trinh_S_mPL5___anh_2

e.   Les nội phủ thị bắc 內府侍北 (« Résidence intérieure, enceinte du Nord ») étaient la vaisselle commandées pour une seconde résidence de Trinh Sâm, située au bord du Lac de l’Ouest (au nord de Thang Long). Son unique décor est composé papillons et de chrysanthèmes.

PL6___anh_1__hinh_37__Dia_NPTB_thoi__Trinh_S_mPL6___anh_2_Dia_NPTB_thoi__Trinh_S_m__mat_day_

f.  Les khánh xuân thị tả 慶春侍左 (« Célébrer le Printemps, palais de Gauche ») porte un décor peint en cobalt sous couverte de métamorphose de la carpe en dragon (rare), d’un dragon tenant un réserve rond Khánh Thọ, ou de dragon, qilin et Khánh Thọ. Cette vaisselle était réservée au culte des ancêtres Trinh.

PL7___anh_1__hinh_40__Dia_KXTT_thoi_Trinh_S_mPL7___anh_2_Dia_KXTT_thoi_Trinh_S_m__mat_day_

PL7___anh_9__hinh_47__Dia_KXTT_long_l_n_thoi_Trinh_S_m

g.                  Et enfin les nội phủ thị đoài 內府侍兑 (« Résidence intérieure, enceinte de l'Ouest ») dont la marque est modelée en relief, blanc sur fond blanc. La raison de cette marque s’explique du fait que cette vaisselle était destinée à la favorite Đặng Thị Huệ du seigneur Trịnh Sâm. Ses décors se limitent à un couple de phénix (pour marquer la différence avec l’épouse principale su seigneur qui a droit au dragon et phénix) et de paysages lacustres.

PL3___anh_6__hinh_23_txt__Dia_NPTDoai_thoi_Trinh_S_mPL3___anh_7_Dia_NPTDoai_thoi_Trinh_S_m__mat_day_

Je m’empresse de dire qu’il existe trois variétés de copies tardives :

1.                 Des pièces apocryphes datant de Tự Đức (1848-1883),

2.                 Des faux datant de 1996

3.                 Des faux actuels difficilement reconnaissables.