1

Kim bôi quỳnh dao vĩnh hảo

Copyright Christopher Buyers

(http://www.4dw.net/royalark/Vietnam/orders.htm)

Le kim bội ("boi en or"), créé par l'ordonnance de la 1ere année Thành Thai (1889), est une décoration annamite décernée uniquement aux femmes. Il conviendrait de ne pas le confondre avec le ngọc bội (bôi en jade) accordé aux hommes et femmes méritants jusqu'au règne de Thanh Thai (1889-1907).

Officiellement, il existait trois classes mais en réalité, d'après Đặng Ngọc Oánh (secrétaire général du Conseil de Régence, "Les distinctions honorifiques annamites", Bulletin des Amis du Vieux Hué, octobre - décembre 1915, n°4), une seule classe n'a été accordée. Dans cette classe, figurent deux grades, la première grade recoit une plaque de dimension plus grande et pesant 22,67 gr; la seconde, plus petite, pesant 15,10 gr.

Il est en or ou en métal simili or. De forme ovale polylobée, la plaque est ornée de deux phénix en relief, encadrant un rectangle dans lequel sont inscrits quatre caractères Quỳnh dao vĩnh hảo 瓊搖永好 ("Cet objet, considéré comme le rubis et le jade vert, servira de souvenir éternel"). Au verso, figure le nom de règne du souverain Duy Tân niên tạo 維新年造 ("fabriqué sous le règne de Duy Tân").

2

Bài des princesses.

Il ne faut pas confondre le bài des princesses impériales du kim bôi. Le bài des princesses est en or, de forme rectangulaire polylobée. La plaque est incisée en relief de deux phénix encadrant le titre du titulaire en idéogramme. Une plaque en forme de chauve-souris et une en forme de gong sont accrochées au-dessus et en dessous.